Slide background

Des recherches innovatrices

qui contribuent a l'avancement des connaissances

et a l'innovation en géomatique

Slide background

Un milieu de formation

accueillant et stimulant

Slide background

Des laboratoires

et équipements de pointe

20

Chercheurs

60

Étudiants gradués

6 M$

En équipement à la fine pointe de la technologie

Dernières nouvelles

Informations étudiantes

Concours Ma thèse en 180 secondes

Bien que le concours national s’adresse uniquement aux étudiants de doctorat, le concours interne de l’ULaval s’adresse également aux étudiants de maîtrise et aux stagiaires postdoctoraux. [Détails]

Activités à venir

  • Jeudi 26 février: Séminaire du CRG : Sehl Mellouli et son équipe du Centre de recherche sur les communautés intelligentes. [Détails]

Publications récentes

  • Platial or Locational Data? Toward the Characterization of Social Location Sharing

    Sharing “location” information on social media became commonplace since the advent of smartphones. Location-based social networks introduced a derivative form of Volunteered Geographic Information (VGI) known as Social Location Sharing (SLS). It consists of claiming “I am/was at that Place”. Since SLS represents a singular form of place-based (i.e. platial) communication, we argue that SLS data are more platial than locational…

  • Measure of Landmark Semantic Salience through Geosocial Data Streams

    Research in the area of spatial cognition demonstrated that references to landmarks are essential in the communication and the interpretation of wayfinding instructions for human being. In order to detect landmarks, a model for the assessment of their salience has been previously developed by Raubal and Winter. According to their model, landmark salience is divided into three categories: visual, structural, and semantic. Several solutions have been proposed to automatically detect landmarks on the basis of these categories…

  • Le système de positionnement par satellite chinois BeiDou et la collaboration en géomatique entre l’Université Laval et la Central South University de Chine

    La Chine a fait ses premiers pas dans l’ère spatiale, il y a déjà un peu plus de quarante ans. Elle est actuellement en train de concrétiser un ambitieux programme aérospatial avec de récentes réalisations, comme le vol spatial du premier taïkonaute en 2003 et de la première taïkonaute en 2012, l’envoi d’une sonde en orbite autour de la Lune en 2007, le développement d’une première version d’une station spatiale en 2011 et l’alunissage d’un véhicule mobile robotisé en décembre 2013 (Harvey, 2013). Dans un proche futur (vers 2020), la Chine lan- cera son propre télescope spatial, enverra des missions robotisées sur la planète Mars en 2025 et ses premiers taïkonautes sur la Lune en 2030, et construira une base lunaire pour 2040…

Profils de nos chercheurs

Stéphane Roche

Stéphane Roche est professeur titulaire de sciences géomatiques à l’Université Laval, où il enseigne les systèmes d’information géographique (SIG) et la cartographie. Il s’intéresse à l’exploration des relations entre les concepts de capital spatial et d’engagement des citoyens dans le contexte des villes intelligentes. Il participe actuellement à divers projets de recherche subventionnés portant sur l’analyse des relations entre l’espace et les sociétés humaines. Il coordonne actuellement, de concert avec Québec numérique et la Ville de Québec, le projet Québec 3.0.

En savoir plus

Stéphane Roche
Sylvie Daniel

Directrice par intérim, depuis mars 2014, de l’Institut Technologies de l’Information et Socitétés (ITIS) de l’Université Laval à Québec, Sylvie Daniel compte près de 20 années d’expérience dans le domaine de l’imagerie géospatiale. Elle a rejoint l’Université Laval en janvier 2004, où elle est maintenant professeure titulaire au Département des sciences géomatiques. Fortement impliquée en recherche, elle s’intéresse à l’acquisition de données (images et nuages de points LiDAR), au traitement d’image et à l’intelligence artificielle, à la modélisation 3D, à la fusion de données et à la réalité augmentée. Elle a participé à plusieurs initiatives de recherche à l’échelle nationale et internationale et elle a agi à titre de responsable de six projets multidisciplinaires. Ses projets de recherche concernent les nouveaux outils ludoéducatifs basés sur les technologies géomatiques et la réalité augmentée, ainsi que la modélisation 3D d’infrastructures et d’environnements urbains.

En savoir plus

Sylvie Daniel