Prochain séminaire du CRG – Combiner BI et SIG pour l’analyse des concentrations de glace

[message type="info"]Vous pouvez voir ou revoir ce séminaire en cliquant ici ![/message]
Vous êtes cordialement invités à assister au prochain séminaire du CRG, le jeudi 30 janvier, de 15h30 à 16h30, au local 1516 du Pavillon Louis-Jacques-Casault.

Technologie SOLAP pour l’analyse interactive des concentrations de glace dans l’arctique canadien

Auteure/Conférencière: Michelle Fortin, professionnelle de recherche
Co-auteurs: Yvan Bédard, Sonia Rivest, Tania Roy, Suzie Larrivée

Résumé de la conférence:

Dans le cadre du projet CanIce, dont l’objectif est d’améliorer l’accessibilité aux données sur les glaces de mer par le biais de services WEB, une application SOLAP (Spatial On-Line Analytical Processing) a été développée afin de faciliter, d’enrichir et d’accélérer l’analyse des concentrations de glace.

L’application combine les technologies d’intelligence d’affaires (BI) et SIG pour fournir aux utilisateurs un outil d’analyse interactive à partir d’une interface simple et conviviale, dans un environnement WEB. Des données fournies par le Service canadien des glaces ainsi que des données provenant du site « geogratis » ont servi de base pour la modélisation et l’alimentation de l’application résultante. La modélisation est basée sur une approche multidimensionnelle, une structure hiérarchique et des agrégations pré-calculées de façon à optimiser le temps de réponse pour des requêtes complexes. La technologie est configurée spécifiquement pour la prise de décisions, l’analyse de tendances et de patrons, les comparaisons, la formulation d’hypothèses, etc.

Les outils ArcGIS, FME et Éclipse pour développement Java ont été utilisés pour le traitement et la préparation des données. Une base de données ORACLE connectée au logiciel Map4Decision sous-tend l’application finale, qui permet une exploration de données multi-sources, multi-époques et multi-échelles. L’application exploite les données du code de l’œuf (Egg Code), une norme internationale pour la caractérisation des glaces de mer et d’eau douce. L’application introduit également la notion d’accès à la qualité des données par une mesure quantitative du niveau d’incertitude appliqué à une variable calculée.

À propos de Michelle Fortin

Possédant un baccalauréat en Génie Géologique, Michelle Fortin s’est d’abord spécialisée dans le domaine de la géophysique. En 1998, elle a complété une Maîtrise en Sciences Géomatiques à l’Université Laval, avec une spécialisation en télédétection et incertitude spatiale. Après avoir travaillé en Recherche et Développement pendant plusieurs années pour des compagnies privées du domaine de la géomatique et de l’ingénierie, elle est de retour à la recherche en milieu universitaire depuis 2 ans. En tant que professionnelle de recherche, elle travaille sur des projets en télédétection et applications SOLAP.

Le séminaire sera suivi d’un 5 à 7 au local 1306!
Bienvenue à tous !