Bachy, David





Cycle : 2e
Directeur : Claude Caron
Codirecteur : Geoffrey Edwards

Sujet : Nouvel outil visuel de description et d’analyse des représentations spatiales dans un contexte de géomatisation


Résumé :

Depuis plus d’une décennie, de multiples organisations ont mené des projets consistant à développer et à implanter des solutions géomatiques (projets de « géomatisation »). Or, ces projets ne se déroulent pas conformément aux préceptes des méthodes structurées de développement de systèmes. De plus, les résultats de ces projets ne répondent souvent pas aux attentes initiales et n’apportent pas forcément les bénéfices anticipés aux organisations optant pour les technologies géomatiques. Cette situation s’explique par le fait que la gestion rationnelle du développement de la géomatique s’est trop focalisée sur l’aspect technologique au détriment des aspects humains, organisationnels et sociaux. Il a été démontré que l’intégration des technologies géomatiques dans les organisations passe par la résolution des ces multitudes de facteurs moins formalisés comme les conflits de pouvoir. À ce titre, les différentes représentations spatiales (cartes, plans, photographies aériennes, images satellites, bases de données spatiales) propres à chacun des intervenants dans un projet de géomatisation peuvent engendrer certaines problématiques en cours de développement (incompréhensions, divergences d’opinions, etc.)

Cette recherche de maîtrise vise à élaborer les concepts théoriques à la base du développement d’un nouvel Atelier de Génie Logiciel (AGL ou “CASE Tool”) supportant la sélection d’une représentation spatiale consensuelle au cours d’un projet de géomatisation. Ce nouveau type d’AGL permettra notamment, avec son interface visuelle, de réaliser un inventaire des différentes représentations spatiales, de les différencier et de pouvoir les analyser. Ces processus permettront de soutenir la solution finale consensuelle. Nous pensons que cet AGL constituera un support technologique et méthodologique efficace pour la prise de décision au cours des projets de géomatisation, spécifiquement pour résoudre les conflits dus aux différentes perceptions spatiales des intervenants dans un tel projet. À terme, cette recherche vise à mieux comprendre le déroulement des projets de géomatisation, en vue d’avoir une meilleure adéquation entre les solutions géomatiques et les organisations.

Publications :
  • Bédard, Y., E. Bernier, P. Gosselin, T. Badard, 2009, Spatial OLAP: Towards More Efficient Surveillance of Climate-Related Health Vulnerabilities of Populations, GeoTec Event 2009, June 1st-4th , Vancouver, BC, Canada