Salehi, Mehrdad





Cycle : 3e
Directeur : Yvan Bédard
Codirecteur : Mir Abolfazl Mostafavi

Sujet : Améliorer la definition des contraintes d’intégrité pour les cubes de données géospatiales


Résumé :

La qualité des données dans les cubes de données spatiales est importante étant donné que ces données sont utilisées comme base pour la prise de décision dans les grandes organisations. En effet, une mauvaise qualité de données dans ces cubes pourrait nous conduire à une mauvaise prise de décision. Les contraintes d ‘ intégrité jouent un rôle clé pour améliorer la cohérence logique de toute base de données, l’un des principaux éléments de la qualité des données. Différents modèles de cubes de données spatiales ont été proposés ces dernières années mais aucun n ‘ inclut explicitement les contraintes d’intégrité. En conséquence, les contraintes d’intégrité de cubes de données spatiales sont traitées de façon non-systématique, pragmatique, ce qui rend inefficace le processus de
vérification de la cohérence des données dans les cubes de données spatiales.
Cette thèse fournit un cadre théorique pour identifier les contraintes d’intégrité dans les cubes de données spatiales ainsi qu’un langage formel pour les spécifier. Pour ce faire, nous avons d’abord proposé un modèle formel pour les cubes de données spatiales qui en décrit les différentes composantes. En nous basant sur ce modèle, nous avons ensuite identifié et catégorisé les différents types de contraintes d’intégrité dans les cubes de données spatiales. En outre, puisque les cubes de données spatiales contiennent typiquement à la fois des données spatiales et temporelles, nous avons proposé une classification des contraintes d’intégrité des bases de données traitant de l’espace et du
temps. Ensuite, nous avons présenté un langage formel pour spécifier les contraintes d’intégrité des cubes de données spatiales. Ce langage est basé sur un langage naturel contrôlé et hybride avec des pictogrammes. Plusieurs exemples de contraintes d’intégrité des cubes de données spatiales sont définis en utilisant ce langage.
Les designers de cubes de données spatiales (analystes) peuvent utiliser le cadre proposé pour identifier les contraintes d’intégrité et les spécifier au stade de la conception des cubes de données spatiales. D’autre part, le langage formel proposé pour spécifier des contraintes d’intégrité est proche de la façon dont les utilisateurs finaux expriment leurs contraintes d’intégrité. Par conséquent, en utilisant ce langage, les utilisateurs finaux peuvent vérifier et valider les contraintes d’intégrité définies par l’analyste au stade de la conception.

Publications :