Saadani, Bilel

bilel.saadani.1@ulaval.ca



Cycle : 3e
Directeur : Geoffrey Edwards
Codirecteur : Mir Abolfazl Mostafavi

Sujet : Interface multimodale pour la navigation des personnes ayant des incapacités – Approche cognitive


Résumé :

L’idée globale du projet MobiliSIG consiste au développement d’une méthode et d’un prototype pour la structuration et la communication multimodale (tactile, auditif, vocale…) de l’information d’un trajet par des outils mobiles pour guider des personnes à mobilité réduite lors de leurs déplacements dans des zones urbaines. L’idée globale du projet est d’aider et de contribuer à l’intégration sociale de ces personnes à mobilité (PMR) réduite en améliorant leur mobilité et leur autonomie dans leurs déplacements quotidiens. L’objectif de cette recherche est concevoir une interface multimodale de cartographie en ligne qui tiendra compte de la charge cognitive des personnes afin d’appuyer la planification et la réalisation des déplacements urbains des personnes en fauteuil roulant. L’information du trajet peut être communiquée à l’utilisateur sous forme textuelle, sonore et visuelle pour le guider tout en s’assurant de la diminution de charge cognitive de l’utilisateur. La méthodologie proposée pour ce projet est subdivisée sur 3 volets, basée principalement sur les deux phases de planifications et de déplacement. La première partie c’est comment structurer les données d’un itinéraire en utilisant des stratégies de navigation (segmentation, parallèle, hiérarchique…) qui permettent à l’utilisateur de développer une représentation mentale de l’environnement. Puis la deuxième partie est basée sur la diffusion de l’information, les perspectives de vues (Vue vol oiseau VS vue route) vont être changées selon les besoins de l’utilisateur, et aussi la structuration de l’information inspiré du modèle des informations (Shannon & Weaver, 1948) fusionné avec la théorie de la charge cognitive renforce apprentissage multimédia (Sweller, Miller, Mayer). Aussi la modalité auditive inspirée du schéma narratif et actantiel (Laurel Brenda) qui permettent la bonne communication de l’information à l’utilisateur afin de gérer sa charge cognitive. Enfin la validation de la différente phase de la méthodologie, au départ on commence par une validation des stratégies de navigation déjà proposé lors de la première partie de méthodologie, puis une deuxième validation de l’outil résultant versus l’outil initiale de MobiliSIG pour mieux s’assurer de la réduction de la charge cognitive. Conclusion : La phase de planification est une phase importante que la plupart des outils de navigation négligent, elle permet d’assurer le bon apprentissage de l’itinéraire à parcourir et par la suite l’utilisateur peut développer une meilleure imagerie mentale de l’environnement.

Publications :