Cineas, Jean-Philippe

jean-philippe.cineas.1@ulaval.ca



Cycle : 2e
Directeur : Stéphane Roche
Codirecteur : Frédéric Hubert

Sujet : Proposition de fonction d’accès aux données géographiques en Haïti dans le contexte des catastrophes naturelles


Résumé :

Du fait de sa position géographique, Haïti est régulièrement menacée par les catastrophes naturelles. Durant la période 1995 à 2014, Haïti est apparue en troisième position dans le Global Climate Risk Index(CRI) dans la liste des pays les plus affectés par les aléas climatiques. La fréquence élevée de ces catastrophes en Haïti impose aux autorités de déployer des efforts pour développer un plan stratégique de gestion plus efficace de ces événements. Selon le bureau des affaires spatiales de l’ONU, pour assurer un développement durable, la disponibilité des informations spatiales à jour est nécessaire, elles aident à mieux planifier les prises de décisions. Actuellement, les infrastructures de données spatiales existantes en Haïti ne garantissent pas un accès en ligne continu et diversifié aux données géographiques. De plus le temps de récupération des données en cas de besoin de planification d’urgence lors des catastrophes naturelles est trop long. Inspiré par les initiatives d’autres pays faisant souvent face à ces genres de situations, le gouvernement de la république d’Haïti en partenariat avec l’ambassade de France met en place le projet SEAS-Haïti. Ce dernier est un projet d’infrastructure de données spatiales (IDS) qui comprend trois activités, une activité d’acquisition de données spatiales (Images satellites), une activité de traitement des données et une activité de diffusion des données. Pour bien gérer ces activités, le Projet SEAS-HAITI définit une campagne de formation des cadres, d’où l’obtention de trois bourses d’études dans les domaines d’acquisition, traitement et diffusion des données spatiales. Les volets d’acquisition et traitement des données sont couverts par deux autres collègues dans des projets complémentaires englobés par le projet SEAS-HAÏTI. L’aspect diffusion des données est donc prise en charge à travers ce projet d’étude qui vise à proposer des fonctions d’accès de manière à améliorer le processus de diffusion selon les personnes, les lieux et les outils exploités, tout en facilitant les recherches à travers la plateforme du projet SEAS-HAÏTI.

Publications :