Michaud, Stéphanie



Date début : 1998-01
Date fin : 2000-04




Directeur : Rock Santerre

Sujet : Investigation d’une nouvelle approche de positionnement relatif temporel avec GPS et avec Glonass
Résumé :

Le positionnement relatif temporel est une méthode récente de traitement des observations GPS (Global Positioning System). Il peut servir notamment à déterminer de courts vecteurs et leurs azimuts. Le mode opératoire de cette méthode consiste à se déplacer entre une station connue et une autre inconnue située près de la première (une centaine de mètres), et à observer la phase de l’onde porteuse avec un seul récepteur de façon continue. Des observations qui ont été effectuées à deux époques et à deux stations différentes avec le même récepteur sont par la suite combinées dans le traitement, afin de connaître la position de la station inconnue par rapport à la station connue. Les erreurs qui varient rapidement entre deux époques doivent donc être modélisées adéquatement, en particulier les erreurs de position et d’horloge des satellites.

Puisqu’un observateur civil est présentement soumis à la disponibilité sélective, il doit effectuer le traitement des observations avec des éphémérides et corrections d’horloge précises plutôt qu’avec celles transmises par les satellites GPS. Le positionnement relatif temporel est également réalisable avec les observations de satellites GLONASS (l’équivalent russe de GPS). Cette méthode a été utilisée avec succès pour déterminer de courts vecteurs avec une précision décimétrique à l’aide d’un seul récepteur.

Publications :