Lachance, Bernard



Date début : 2002-09
Date fin : 2005-03




Directeur : Jacynthe Pouliot

Sujet : Développement d’une structure topologique 3D pour l’analyse de données géologiques
Résumé :

Au cours des dernières années, la géologie a exprimé certains besoins face à la géomatique. Le premier besoin est de parvenir à modéliser les objets géologiques en 3D. Un environnement de représentation 2D, qui ne montre qu’une portion des données, ne permet pas de représenter totalement les objets géologiques. Deuxièmement, ces modèles géologiques doivent être analysés pour prendre des décisions plus éclairées. Cependant, les systèmes géomatiques (tels que les systèmes d’information géographique) ne sont pas adaptés à la gestion explicite des relations topologiques s’exprimant dans un univers 3D. Ces systèmes ne possèdent pas de structures de données géométriques leurs permettant de gérer la topologie dans un environnement 3D. Le développement d’une structure de stockage qui régularise les relations spatiales entre des objets tridimensionnellement gérés et modélisés, permettrait alors de créer, et ce de manière plus efficace, un modèle 3D d’une réalité territoriale. L’objectif de ce projet de maîtrise vise justement à construire une structure de données topologiques 3D adaptée au contexte spécifique de la modélisation géologique 3D.

Ce projet s’est déroulé autour de quatre étapes. Premièrement, un inventaire des structures topologiques 2D et 3D a été effectué. L’étape suivante consistait à créer une structure de données géométriques 3D adaptée aux besoins spécifiques d’analyse spatiale 3D dans un modèle géologique 3D. Avec cette structure, il sera possible d’identifier des relations spatiales topologiques comme : adjacence, composition, contient, etc. La troisième étape visait la réalisation d’un prototype exploratoire. Ce prototype a permis de développer et de tester la structure sur des requêtes d’adjacence à l’aide d’un jeu de données 3D simples. Finalement, à l’aide de ce prototype, certaines requêtes géologiques ont été effectuées démontrant ainsi l’apport effectif d’une structure de données topologique pour l’analyse tridimensionnelle d’un modèle. Par exemple, une requête montre la relation spatiale 3D « contient » entre des unités géologiques et des fractures. Le logiciel gOcad a été utilisé pour le développement du prototype. Cette plate-forme s’est avérée très performante autant pour la visualisation que pour la construction du modèle.

Publications :