Opportunité de Ph.D.

Date d’affichage: juillet 2016

Classification de formes de relief sur un modèle numérique de terrain

Contexte

Une forme de relief, comme une montagne ou un canyon, est une région facilement reconnaissable par sa forme et ses éléments saillants. Cependant, sa définition est souvent vague et dépend du domaine d’application et du niveau d’expertise des usagers. De ce fait, même si la définition est claire pour la plupart des gens, elle est difficile à traduire dans un modèle logique pour être implantée. Les méthodes numériques de classification du terrain procèdent souvent par segmentation du terrain en zones homogènes et ne sont pas adaptées pour la reconnaissance des éléments saillants et d’objet aux contours flous.

Depuis quelques années, des travaux liés à la cognition spatiale se sont attachés à structurer les définitions de certaines formes autour d’éléments saillants perçus par les utilisateurs et à fournir des attributs permettant de formaliser ces définitions. Cependant, il n’existe pas de cadre formel, allant de la représentation des connaissances des utilisateurs jusqu’à l’implantation de ces connaissances dans un système d’information, permettant une modélisation systématique de formes de relief.

Objectif

L’objectif du projet dans lequel s’inscrit cette thèse est de développer et d’appliquer un tel cadre de travail formel. Le doctorant devra concevoir et mettre en place une chaîne de traitement dans un cadre d’étude restreint. Il impliquera notamment la définition d’un modèle conceptuel où les formes de relief sont définies par leurs éléments saillants puis la définition d’un modèle logique permettant de caractériser ces éléments sur un modèle numérique de terrain. La structure de données retenue pour cela est le réseau de surface (surface network) qui fournit une structure topologique résumant les caractéristiques morphologiques du terrain.

Profil recherché

Le projet s’inscrit dans le domaine des sciences de l’information géographique mais concerne également d’autres disciplines (informatique, modélisation géométrique). Il touche à plusieurs thèmes qui sont surtout la modélisation numérique de terrain mais aussi la représentation des connaissances et les systèmes experts. De ce fait, le(la) candidat(e) devra idéalement avoir une formation dans un des domaines suivants : génie géomatique, informatique, mathématiques appliquées. Il (Elle) devra être capable de développer un prototype afin de valider le modèle conçu.

Financement

Le doctorat est soutenu sur trois ans par une bourse de 19000$ par an financée par le programme Découverte du CRSNG. L’étudiant(e) travaillera au sein du Département des sciences géomatiques et du Centre de recherche en géomatique de l’Université Laval.

Date prévue de début

Septembre 2016 ou janvier 2017

Pour soumettre votre candidature

Veuillez faire parvenir les documents suivants à: eric.guilbert@scg.ulaval.ca

1. Votre CV
2. Votre plus récent relevé de notes
3. Une lettre de motivation démontrant votre intérêt au projet, vos expertises et expériences