Né en 1989 de la fusion de six laboratoires complémentaires (géodésie, photogrammétrie, cartographie, législation foncière, télédétection, systèmes d’information à référence spatiale), le CRG a été reconnu par l’Université Laval en 1992 et a bénéficié du support financier du FCAR de 1995 – 2005. Ce support lui a été fort bénéfique pour accroître sa performance, s’ouvrir au-delà des frontières institutionnelles et disciplinaires traditionnelles, enrichir ses collaborations industrielles et gouvernementales, devenir le fondateur du réseau de centres d’excellence GEOIDE, jouer un rôle déterminant au Québec puis de premier plan dans la francophonie pour finalement atteindre la reconnaissance internationale.

En 2005 et suite aux changements apportés aux programmes de financement des centres de recherche par des organismes financiers, le CRG étend son regroupement à l’échelle provinciale et regroupe des professeurs-chercheurs provenant de trois pôles géographiques et 4 universités incluant Laval, Sherbrooke, UQAM et McGill et favorisant la collaboration étroite des chercheurs multi facultaires et multidisciplinaires consacrant tous la totalité ou une part importante de leurs énergies à effectuer des recherches novatrices en géomatique.

En 2010 et suite à un renouvellement des membres professoraux au Département des sciences géomatiques constituant le noyau principal des chercheurs membres du CRG, le centre se redonne un statut de centre de recherche universitaire en maintenant ses collaborations étroites avec de nombreux chercheurs à l’échelle provincial, nationale et internationale. Le CRG regroupe plusieurs laboratoires (Laboratoires REGARD et Ge@design, tous deux financés par la Fondation Canadienne pour l’Innovation) ainsi que la Chaire de recherche du Canada en géomatique cognitive financée par le programme des Chaires de recherche du Canada.