Opportunité de Ph.D.

Date d’affichage: avril 2017

Nouvelles méthodes de fouille de données massives à composante spatiale

Description

Un poste d’étudiant(e) au doctorat est disponible au Département des sciences géomatiques de l’Université Laval. Dans le cadre de son projet, l’étudiant sera amené à concevoir et à développer des solutions logicielles pour le traitement et l’analyse de données massives ayant une composante spatiale. Ces solutions devront notamment s’appuyer sur les plus récentes innovations en données massives (Big Data), en intelligence artificielle (i.e. machine learning) et en fouille automatique de données.

Les travaux proposés s’inscrivent dans le cadre d’un projet de recherche financé par la stratégie Sentinelle Nord de l’Université Laval, elle-même soutenue par le Fonds d’excellence en recherche Apogée Canada. L’objectif principal du projet est de comprendre comment la perturbation des écosystèmes affecte les micro-organismes des sols arctiques. Le projet repose sur l’utilisation d’un outil de culture microbienne in situ, nommé EcoChip, qui permet d’évaluer la croissance et d’identifier des micro-organismes dans leur milieu naturel tout en mesurant en temps réel les métadonnées environnementales. Le candidat au doctorat joindra l’équipe de recherche responsable du développement d’approches analytiques intégratives et innovantes permettant d’analyser la masse d’information non seulement récoltée par les EcoChips, mais aussi provenant de sources de données complémentaires (météorologiques, cartographiques, pédologiques, etc.). Les outils développés permettront de caractériser l’impact de changements environnementaux sur le nord et de valoriser efficacement les micro-organismes trouvés dans ces environnements, ce qui améliorera la compréhension de l’environnement nordique et de son impact sur la santé humaine.

Profil recherché

Nous sommes à la recherche d’un candidat avec une formation en informatique ou en géomatique ayant des aptitudes en développement logiciel. Le candidat devra également avoir du goût pour les méthodes d’analyse et de fouille de données, pour l’apprentissage automatique ainsi que pour les applications géospatiales.

Environnement d’accueil

L’étudiant effectuera ses travaux de recherche au sein du CRG et du Centre de recherche en données massives (CRDM) de l’Université Laval. Il sera cosupervisé par les chercheurs Thierry Badard et François Laviolette.

Date prévue de début

La date de début du poste est flexible, mais il est anticipé que l’étudiant(e) débutera en mai 2017 ou en septembre 2017.

Financement

Le doctorat est soutenu sur trois ans par une bourse de 18 000$/année.

Pour soumettre votre candidature

Veuillez faire parvenir rapidement votre curriculum vitae, votre plus récent relevé de notes ainsi qu’une lettre de motivation démontrant votre intérêt au projet, vos expertises et expériences à thierry.badard@scg.ulaval.ca

Contact

Prof., Thierry Badard Ph.D.
Département des sciences géomatiques, Université Laval, Québec, CANADA
Téléphone : +1 (418) 656-7116 | Courriel : thierry.badard@scg.ulaval.ca