MinEyes:Développement et optimisation de la technologie LiDAR mobile pour la
modélisation 3D précise et la surveillance de la convergence des tunnels miniers

Source : FQRNT, Fonds héritage GEOIDE, Peck Tech
Programme : Développement durable du secteur minier
Période : 2016-2019
Chercheur(s) du centre impliqué(s):

  • Mir Abolfazl Mostafavi
  • Christian Larouche

Résumé :
La mesure et la surveillance de la convergence des tunnels miniers permettent d’intervenir dans des zones à risque d’affaissement, d’augmenter la sécurité du personnel et de maintenir la continuité des opérations de production minière. Les méthodes actuellement utilisées pour la surveillance de la convergence reposent sur des processus manuels (à l’aide de distancemètres, télémètres laser, CMS, etc.) qui fournissent des données ponctuelles, qui sont coûteux en temps, inefficaces et inadéquats pour la surveillance des grandes mines souterraines. Pour pallier à ces problèmes, la technologie LiDAR mobile offre un grand potentiel. Celle-ci permet d’acquérir rapidement, à partir d’une plateforme mobile, des données géospatiales 3D avec une précision et un niveau de détail très élevés. Quoique très prometteuse, la technologie LiDAR mobile présente actuellement plusieurs problématiques qui empêchent son utilisation à des fins de surveillance de la convergence des tunnels miniers. L’objectif global du présent projet, «MinEyes» est d’améliorer les systèmes LiDAR mobiles (SLM) afin de permettre l’observation et la modélisation 3D précises et rapides des tunnels miniers et ainsi faciliter et améliorer les processus de surveillance de ces ouvrages. Les travaux qui seront réalisés dans le cadre du projet « MinEyes » permettront notamment d’améliorer la précision des mesures et du positionnement souterrain des SLM et de développer de nouvelles méthodes et algorithmes pour traiter et modéliser efficacement les données 3D acquises par ces systèmes (i.e. nuages de points). On y étudiera également l’impact de l’intégration de la technologie LiDAR mobile dans les processus de surveillance de la convergence des tunnels et plus globalement, sur les processus de production minière. Les innovations technologiques qui en découleront enrichiront le savoir-faire québécois dans le domaine minier et contribueront à une plus grande compétitivité des entreprises minières québécoises. Outre le domaine minier, les travaux de recherche viendront également enrichir le domaine de la géomatique, pour lequel le Québec se positionne comme un leader mondial. L’amélioration des systèmes de positionnement intérieurs (souterrains), de cartographie mobile, de calibrage de haute précision, de traitement automatisé des nuages de points auront également des retombées dans différents domaines d’application de la géomatique et prioritaires pour le Québec (transports, auscultation d’infrastructures, etc.). Le projet « MinEyes » est un projet multidisciplinaire qui intègre des chercheurs possédant des expertises de pointe dans les domaines de la géomatique et du génie minier. Les travaux proposés dans le cadre de ce projet seront réalisés en étroite collaboration entre les chercheurs provenant de l’Université Laval et de l’Université de Toronto en partenariat avec l’entreprise Peck Tech, un leader reconnu dans l’industrie minière, et le CCTT de Centre de géomatique du Québec (CGQ).