Vers de nouveaux outils d‘analyse spatio-temporelle des maladies d’origine alimentaire

Contexte

LEGUMESL’hétérogénéité des populations, des politiques et de l’environnement est souvent la cause de difficultés lorsqu’il s’agit d’affronter et de gérer des événements de santé publique comme celui de XL Foods et les infections humaines à E. coli O157. Au Canada, le nombre de cas rapportés de maladie d’origine alimentaire est très variable d’une région à l’autre, et la moyenne nationale de cas n’est pas représentative de l’ensemble des régions. Ces taux d’infections dans la population doivent absolument être pris en compte lors de décisions liées à des événements pour éviter d’apporter des recommandations inappropriées aux autorités ministérielles de la santé.

Ce travail se situe en soutien au mandat de la division Sciences des risques pour la santé publique du Laboratoire de lutte contre les zoonoses d’origine alimentaire (LLZOA) de l’ASPC. Cette division produit de la recherche ciblée sur les pathogènes microbiens, des études épidémiologiques, des analyses géospatiales ainsi que des applications méthodologiques et technologiques afin de soutenir la prise de décision dans la prévention et le contrôle des maladies issues de l’interaction des populations humaines avec les animaux et l’environnement.

Objectifs

Globalement, ce projet consiste à développer une ou des approches méthodologiques spatio-temporelles utiles à la production de cartes régionales décrivant l’occurrence et des indicateurs épidémiologiques ciblés de différentes maladies d’origine alimentaire de haute importance au Canada.

Plus particulièrement, les résultats attendus sont:

  • une ébauche d’article de synthèse présentant les perspectives d’utilisation d’approches spatio-temporelles pour la cartographie des maladies en lien avec la surveillance et la prise de décision en santé publique et une base de données de référence scientifique sur le sujet des approches spatio-temporelles pour la cartographie des maladies et sur la production de cube SOLAP utile à la surveillance et à la prise de décision en santé publique.
  • un rapport qui propose des méthodes d’analyses spatio-temporelles de cartographie/représentation d’une maladie d’origine alimentaire (bactérie E.coli ou campylobacter) intégrable dans un système SOLAP.
  • une fonction d’évaluation de la qualité de l’information représenté dans le système SOLAP Map4Decision.

Contact