Documentation du site archéologique du moulin à farine du parc de la chute Kabir Kouba à l’aide d’un scanneur laser terrestre 3d

Le site du moulin à farine de la chute Kabir Kouba est géré par le Conseil de la Nation huronne-wendat. Suite à une première série de fouilles effectuées entre 1999 et 2006, le Conseil a établi un plan triennal de fouilles archéologiques du site des moulins (moulin à scie, moulin Reid et moulin à farine, etc.)1 appuyé financièrement par le Ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine du Québec (MCCCFQ). Ces fouilles visent «à faire la mise au jour de vestiges et la récolte des artefacts témoignant des diverses phases d’occupation du site ».

Afin de documenter le site du moulin à farine, les archéologues ont besoin d’élaborer des plans, principalement 2D, des vestiges mis à jour et d’en proposer une représentation la plus conforme possible à la situation observée sur le terrain. Les premiers plans du site ont été élaborés à l’aide d’une station totale et de mesures manuelles. Étant donné la poursuite des fouilles, de nouveaux relevés sont requis. Compte tenu de la forte inclinaison du terrain où est localisé le moulin nécessitant un nombre important de levés et compte tenu des ressources, notamment humaines, limitées pour leur réalisation, il a été envisagé d’exploiter la technologie LiDAR pour effectuer ce travail de cartographie du site.

Ceci a conduit à la définition du présent projet dont l’objectif est de produire des représentions 2D et 3D du site de fouilles à partir de données acquises à l’aide du scanneur laser terrestre Callidus. Ce projet a impliqué plusieurs problématiques dont l’acquisition des données sur le terrain, leur prétraitement afin de ne conserver que les données utiles, l’extraction des caractéristiques représentatives des murs du moulin à farine, et la modélisation 3D des vestiges et du terrain. Plusieurs représentations cartographiques 2D ont ensuite été déclinées à partir de ces modèles tridimensionnels.

Étudiant: Mahmoud Alwa
Conseiller: Sylvie Daniel
Profil: Géomatique appliquée
Année: Hiver 2010

Client: Centre de recherche en géomatique

Mots clés: LiDAR terrestre, GPS, archéologie, Modélisation 3D, Modèle numérique de terrain